Immersion

Le soleil file à l’anglaise, un dernier rayon sur les toits de Nîmes

La nuit court là bas vers l’Etoile, pâle rose des cimes.

La Provence rentre dans une deuxième vie.

La fontaine de Valensole coule malgré minuit.

Le mistral cogne les fenêtres, charriant des graines de romarin.

Les tables d’hôtes soufflent la flamme d’une bougie au thym.

Les chats glissent dans les dédales de Roussillon,

Ombres de matous moussaillons.

Plus au sud, les voiliers dégustent un bain de minuit martégal

Les criquets vers Salon ont quant à eux une petite fringale.

Une scène ouverte se noue sous nos yeux.

La Provence nocturne foule les planches d’un théâtre bienheureux.

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires