Les News E-Tourisme en Paca

Chaque rencontre avec de nouveaux professionnels me confortent dans une idée toute simple : les réseaux sociaux oui, mais en restant proches de nos hôtes / visiteurs.

Revenir à l’essence même du terme « réseau social ». Un réseau, du social. Sans l’enrober de marketing, de retargeting, de tous ces mots en –ing qui mettent une distance.

“Tout ça c’est que du marketing” : ce que cette phrase dit sur les attentes des touristes…

Une distance envers les internautes tout d’abord, qui ne goûtent pas forcément aux sirènes surfaites de la communication et de l’idée qu’ils s’en font. ‘Tout ça c’est que du marketing ». Combien de fois avez-vous entendu cette phrase ? En gros, pour le grand public, c’est du vent, il n’y a rien derrière. Le marketing peut aussi dresser une distance face à vous, professionnels du tourisme en Provence, qui avaient parfois du mal à appréhender tous ces néologismes venus tout droit de l’anglais.

Alors reprenons les bases. Captons l’état d’esprit d’un réseau social : tisser du lien pour mettre en lumière votre hébergement ou votre territoire. In fine, augmenter de façon raisonnée ces réservations grâce aux réseaux sociaux. Sans passer par des termes trop techniques.

Publier sur le web de façon authentique : j’ai une proposition à vous faire

C’est ce que je vous propose dans mon atelier réseaux sociaux & écriture sensorielle 2018 : débusquer l’état d’esprit à avoir quand on veut publier sur le web de façon authentique. Pas de faux semblant. Des astuces simples et originales à la fois avec en toile de fond, une mise en lumière conviviale et généreuse de votre structure. Le digital peut être profondément humain, j’en reste convaincu.

Pour aller plus loin dans cette démarche, l’écriture sensorielle est une passerelle supplémentaire pour relier “humain” et “digital” et attirer de nouveaux touristes sans perdre son identité.

Et plus que jamais, les réseaux sociaux, même s’ils ne peuvent pas tout révolutionner, peuvent vous être d’une aide précieuse.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires