Non classé

Vous avez été plus de 70% à m’annoncer sur le Village Digital que votre communication digitale s’améliorait au quotidien (+ de réservations…).

Malgré cette très grande majorité, il m’est inconcevable de laisser le quart qui reste sur la touche, dans un statut quo 🙂

Car même si tous les commentaires sont ultra positifs sur le Village Digital, votre groupe fb gratuit d’entraide dans lequel vous aimez flâner pour échanger autour de vos problématiques, il est essentiel que je réponde aussi aux structures de tourisme qui sont un brin déçus, frustrés ou dans l’incompréhension face à leur manque de retour au niveau de leur communication digitale.

Il y en a peu qui font du surplace. Mais ce « peu » existe, et je comprends d’autant plus facilement que quand on voit les autres réussir, ça puisse nourrir des envies de réussir à son tour, et c’est normal. C’est une bonne chose.

Solution n°1 : Bye bye la dispersion.

La première chose qu’on a tendance à faire quand on se lance dans sa communication digitale, c’est de vouloir tester plein de choses, sans forcément en maîtriser tous les codes.

Il m’arrive d’entendre : « J’ai testé les lives, les jeux concours, telle ou telle sorte de publication, tel ou tel mot clé, tel ou tel hashtag, telle ou telle formule car elle marche ailleurs, en suivant ce qui se disait à droite à gauche… Mais j’ai la sensation de faire du surplace« .

d

d

C’est tout à fait normal. C’est comme si un restaurateur, dont ce n’est pas le métier principal, testait un jour le carpaccio de boeuf, puis de la cuisine végane le lendemain, une soirée coquillages et crustacés le surlendemain : il teste car on lui a dit que ça pouvait marcher. Et c’est le cas, dans un contexte précis, avec le bon auditoire, le bon timing, les bons ingrédients, ça peut marcher. Mais ça ne marchera jamais en tentant tout à la fois.

La clé : trouver SA communication propre, sans chercher à faire comme les autres…

C’est pareil quand on se lance dans les fourneaux de la communication digitale.

Avant de pouvoir maîtriser tous les outils (qui en plus, évoluent souvent…) il y a un monde. Et l’idée, c’est de trouver la recette qui conviendra à vos abonnés. Car les abonnés vous les avez. L’algorythme facebook c’est une fausse excuse. Le post sera lu… Il suffit de provoquer chez eux du plaisir, de l’étonnement, une sensation de bien être, ou de « tiens, j’ai passé un bon moment en goûtant son post ». Vos abonnés seront réceptifs à une certaine communication, et tout l’enjeu c’est de trouver la bonne. Il sera alors partagé.

Pour trouver la bonne recette, je vous amène aux deux autres solutions. Car le Village Digital n’est pas un endroit magique où en un claquement de doigt, les réservations vont pleuvoir. Pour trouver SA bonne communication au milieu de toutes les idées qui foisonnent, il faut faire du tri. Ne surtout pas tout tenter tout le temps. Savoir se recentrer.

L’entraide c’est le premier niveau et c’est celui que vous connaissez au quotidien sur le groupe facebook. C’est une des solutions pour partager NOS communications. Partager. S’exprimer. Se conseiller mutuellement. Mais pour des résultats, il faut trouver SA communication propre sur le long terme.

C’est pour cela que j’en ai fait mon métier. Débusquer avec vous ce qui marche vraiment POUR vous. Comment attirer les touristes chez vous par le biais des réseaux sociaux ? Et les deux autres solutions sont là pour vous aider à partir à la quête de votre communication.

d

Solution n°2 : Pouce Bleu

Ce fameux tri va passer par des conseils plus pointus, adaptés au plus grand nombre.

Je mijote 12 conseils généralistes, que chacun peut appliquer pour soi dans Pouce Bleu, votre nouveau mensuel.

Vous allez moins faire, mais mieux. Car l’idée est de picorer les astuces. De se lancer dans celles dont vous vous sentez à l’aise. Les infos sont suffisamment condensées et variées dans chaque numéro pour que vous puissiez trouver VOTRE bonheur.

Mais surtout, pour que vous puissiez aller à l’essentiel. Avoir une vue d’ensemble pour justement sélectionner les idées plaisantes qui vous donnent envie à travers ce magazine en ligne ludique. L‘envie sera la première lanterne pour éclairer VOTRE communication à succès.

Un cuisinier qui concocte avec envie ces créations fait déjà un grand pas en avant dans sa réussite. Créer sur le digital, du contenu avec envie, c’est la même chose.

Solution n°3 : Le débriefing personnalisé

Trouver la bonne formule pour SA communication prend du temps. Si vous avez trouvé la bonne formule pour « commercialiser » votre concept (et que votre concept cartonne déjà ailleurs que sur votre site web et vos réseaux sociaux), c’est déjà ultra prometteur.

Car la communication adéquate passe par une commercialisation réussie à la base.

Prenons un restaurant : Jacques a 55 ans, il a lancé son restaurant avec 38 plats à la carte, et pense avoir trouvé le bon filon en matière de communication. Or, il va dépenser 1000 euros en communication dans des flyers, ce qui va faire venir du monde sur le coup, mais si la commercialisation ne suit pas derrière (les fameux 38 plats qui sur place, ne font rêver personne), sa communication retombera comme un soufflé.

Si vous êtes sûr de votre concept, opérationnel au niveau commercialisation, et heureux de le partager aux touristes, alors à ce moment, le débriefing personnalisé de vos réseaux sociaux est fait pour vous. Car découvrir vos faiblesses, points forts et pistes d’amélioration, vous aidera à vous mettre sur la bonne voie de VOTRE communication pertinente.

Voici donc quelques clés pour vous aider à garder le moral et communiquer ! Je vous souhaite une belle fin de journée amis hébergeurs et professionnels du tourisme.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires