ImmersionPréalpes

Cap au Nord, là où les Alpes damnent le pion à l’accent marseillais. On se hisse tout là haut. Je me suis retrouvé il y a quelques temps, au dessus de Gap, sur un balcon de verdure et d’eau. Quelques mots d’ambiance de ce jour si particulier. Avec des assonances et rimes en “eau” pour le défi du jour.

Les balcons du Gapençais, la Réserve de Corréo. Deux territoires qui tintent à l’oreille comme une envie de galop, de rodéo, de cimes lointaines où le vent joue des notes de piano. Ma mission du jour tient en quelques mots : un shooting photo pour du tout électrique en vélo.

Il y a d’abord les crêtes au loin, perdus dans une rade céleste, les versants aux pieds dans l’eau. J’envie les deltaplanes qui s’élancent, du plaisir au bas du dos. Il paraît qu’on voit tout d’en haut. Le Mont Blanc, le Dévoluy, et pourquoi pas la Durance pour compléter le trio ?

Pendant la balade, on a croisé des chevaux. La rime était facile mais la rencontre subtile, sublime, subite. Leurs crinières au vent, la Camargue irise nos esprits comme un lointain halo. Je viens à me dire que tous ces petits bouts de terres oubliées, quasi inconnues des touristes, ont ce petit sel de magie en plus. Ce petit plaisir coupable de déballer un impromptu cadeau. On a tous pris un jour un chemin de traverse, ce lieu en est un sublime. A déguster au trot, en vélo, ou avec des barres d’adrénaline dans le sac à dos.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires